Projet de loi sur "les valeurs républicaines" : "On passe à côté de l’essentiel", selon Jordan Bardella

Invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 9 décembre, le député européen et vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, est revenu sur la loi présentée par le gouvernement pour "conforter les principes républicains".

FRANCE 2

Délit réprimant la haine en ligne, contrôle renforcé des associations sensibles, davantage de transparence des cultes : le gouvernement présentera le projet de loi "confortant les principes républicains" mercredi 9 décembre, en Conseil des ministres. Un projet de loi qui convoque l’image pour Jordan Bardella d’un président de la République "vidant l’océan avec une cuillère". "Ce projet de loi a changé de nom à plusieurs reprises, d’abord contre l’islamisme, puis contre le séparatisme, et aujourd’hui, je me demande comment on peut désigner une idéologique qu’on ose à peine nommer", a déclaré le député européen et vice-président du Rassemblement national sur le plateau de France 2.

Pour lui, cette "reculade sémantique" est surtout l’aveu "d’une faiblesse des institutions et de l’État", confortée par la presse qui a, de même, "reculé dans la diffusion des caricatures". "On n’est pas en Arabie saoudite, on n’est pas au Qatar, le délit de blasphème n’existe pas en France depuis la fin du XIXe siècle. Or, aujourd’hui, l’islam politique a entraîné un recul de nos libertés, avec au premier rang la liberté d’expression", a-t-il affirmé.

"Quelques mesures qui vont dans le bon sens"

Interrogé sur l’école à domicile, Jordan Bardella a estimé qu’il "fallait être pragmatique". "On résume assez vite un phénomène qui a tué 260 de nos compatriotes depuis 2015 à une histoire de scolarisation à l’école", a-t-il ajouté. Selon lui, le projet de loi qui vise à "conforter les valeurs républicaines" comporte "quelques mesures qui vont dans le bon sens", à l’image du contrôle des financements des lieux de culte, mais le vice-président du Rassemblement national l’assure : "On passe à côté de l’essentiel."

Projet de loi sur \"les valeurs républicaines\" : des dispositions qui \"passent à côté de l’essentiel\" pour Jordan Bardella
Projet de loi sur "les valeurs républicaines" : des dispositions qui "passent à côté de l’essentiel" pour Jordan Bardella (FRANCE 2)