Présidentielle : Marine Le Pen lâche la tête du FN

Marine Le Pen sait qu'elle n'est pas la favorite des sondages, mais espère quelques reports de voix. En attendant la décision de Nicolas Dupont-Aignan, elle a reçu le soutien de Christine Boutin.

France 2

Une candidate au-dessus des partis. Campagne oblige, Marine Le Pen se met en congé de la présidence du FN. L'objectif est de se donner une stature présidentielle. Une conception connue depuis le général de Gaulle, fondateur de la Ve République. Moins de douze heures après le premier tour, pas de pause pour la candidate FN. C'est elle-même qui a tracté pour convaincre lundi 24 avril sur un marché du Pas-de-Calais.

Onze jours pour convaincre

Elle avait le sourire malgré la déception d'être à la seconde place est encore dans toutes les têtes. Qui dit nouvelle campagne, dit nouvelles attaques. Et Marine Le Pen a lancé les hostilités : "Beaucoup vont découvrir le fond du projet de monsieur Macron dans cet entre-deux tours". En retard dans les sondages, il reste onze jours à la fille de Jean-Marie Le Pen pour occuper le terrain et déjouer le front républicain contre sa candidature.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen en visite à Rungis le 21 septembre 2011? lors de la campagne présidentielle de 2012.
Marine Le Pen en visite à Rungis le 21 septembre 2011? lors de la campagne présidentielle de 2012. (JOHANNA LEGUERRE / AFP)