Près de sept Français sur 10 estiment que Marion Maréchal-Le Pen est mieux placée que Marine Le Pen pour représenter le FN en 2022

54% des Français se prononcent pour le changement de nom du FN, sur le principe, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting publié jeudi pour franceinfo et Le Figaro.

Marion Maréchal Le Pen et Marine Le Pen (photomontage).
Marion Maréchal Le Pen et Marine Le Pen (photomontage). (JOEL SAGET / AFP)

Près de sept Français sur 10 et près d'un sympathisant sur deux pensent que Marion Maréchal Le Pen serait une meilleure prétendante que Marine Le Pen pour représenter le FN à la présidentielle de 2022. C'est le résultat d'un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 15 mars.

À la question "Qui de Marine Le Pen ou de Marion Maréchal Le Pen serait la plus capable de représenter ce nouveau mouvement politique lors de la prochaine élection présidentielle de 2022 ?", 68% des personnes interrogées penchent pour la nièce plutôt que la tante.

Dans le détail, 84% des sympathisants LR préfèrent Marion Maréchal Le Pen à Marine Le Pen. Dans le même temps, les sympathisants du FN sont très partagés. Ils sont 53 % à juger que Marine Le Pen serait la plus capable de représenter ce nouveau mouvement politique lors de la prochaine élection présidentielle. 46% pensent que sa nièce serait la plus capable.

Les sympathisants FN très partagés

Par ailleurs, 54% des Français estiment que le changement de nom du FN en Rassemblement national est plutôt une bonne idée. 78% des sympathisants du FN approuvent ce changement de nom, tout comme 72% des sympathisants de droite hors Front national. (40% pour les sympathisants En Marche et 46% pour les sympathisants de gauche).

Enfin, dernier enseignement de ce sondage Odoxa-Dentsu Consulting, sept Français sur dix (69%) sont opposés à un rapprochement entre le FN et le parti Les Républicains. L'enquête a été réalisée avant l'appel Marine Le Pen de voter pour le candidat LR pour la législative partielle à Mayotte dimanche prochain.

Dans le détail, seuls 33% des sympathisants LR sont favorables à un rapprochement des deux formations, voulu entre autre par l'ancien ministre LR Thierry Mariani. C'est deux points de moins que lors du précédent sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié le 7 septembre 2017. Du côté des sympathisants du FN ils sont en revanche 55% à souhaiter un tel accord (en hausse de neuf points par rapport à la dernière enquête).

Quoiqu'il en soit, 43% des Français interrogés pensent qu'Emmanuel Macron serait finalement le grand gagnant d'un tel rapprochement FN-LR. 37% des personnes interrogées pensent que Marine Le Pen en tirerait profit. Laurent Wauquiez en revanche serait le grand perdant d'un tel accord si l'on en croit ce sondage puisque seulement 19% des Français pensent que cet accord lui serait bénéfique.

*Cette enquête a été réalisée les 14 et 15 mars auprès d'un échantillon de 972 personnes interrogées par Internet. Cet échantillon représentatif de la population française a été établi selon la méthode des quotas. Parmi les personnes interrogées figurent 214 sympathisants de gauche, 144 sympathisants LaREM, 101 sympathisants de droite hors FN et 181 sympathisants FN.