Cet article date de plus de trois ans.

Politique : la récente interview de Jean-Marie Le Pen passée au crible

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Politique : la récente interview de Jean-Marie Le Pen, passée au crible
Article rédigé par
France Télévisions

Danielle Sportiello, journaliste, est l'invitée de Soir 3. L'occasion de revenir sur l'affrontement à distance entre Marine Le Pen et Florian Philippot

Entre Florian Philippot et Marine Le Pen, la guerre est déclarée. L'ancien numéro 2 du Front national a lancé son parti, les Patriotes, ce dimanche à Arras. Marine Le Pen était, elle, à Laon dans l'Aisne. Pourtant, au milieu de cette bataille, une autre figure de l'extrême droite s'est rappelée à leur bon souvenir : Jean-Marie Le Pen. Dans un entretien accordé au JDD, il rappelle qu'il "ne peut pas y avoir de querelles de leadership, sans que lui, Jean-Marie Le Pen, ne trouve son mot à dire", expose Danielle Sportiello.

Retour à la ligne historique

"Il est important que dans cet entretien, Jean-Marie Le Pen, n'évoque à aucun moment le nom de Florian Philippot", constate la journaliste politique. Avant d'ajouter : "Il a toujours affiché beaucoup de dédain à son égard".

Mais Jean-Marie Le Pen n'oublie pas d'égratigner sa fille. Sur la prestation de cette dernière au débat télévisée lors des présidentielles, le fondateur du Front national explique "qu'elle n'a pas été à la hauteur". D'après Danielle Sportiello, "Jean-Marie Le Pen estime que le seul concurrent sérieux pour le Front National, reste Laurent Wauquiez". Elle rappelle également l'une des phrases-chocs de cet entretien. La figure de l'extrême droite explique "qu'il n'y a pas de place pour quelqu'un d'autre, qu'un ou une Le Pen chez les nationalistes."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.