Plainte du RN contre Eric Dupond-Moretti : "Il est temps qu'il soit sanctionné pour ses outrances", estime Laure Lavalette

"Pour être crédible, chassez de vos rangs les 'Gudards', les identitaires, les nazillons, les racistes, les antisémites", a lancé Eric Dupond-Moretti aux députés du Rassemblement national.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Laure Lavalette, députée RN, porte-parole du groupe Rassemblement national à l'Assemblée, était vendredi 22 juillet l’invitée du 8h30 franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Il est temps qu'Eric Dupond-Moretti soit sanctionné pour ses outrances", a réagi mardi 29 novembre sur franceinfo Laure Lavalette, porte-parole du groupe RN à l'Assemblée nationale, députée du Var. Dans l'hémicycle, une nouvelle passe d'armes a en effet eu lieu entre le ministre de la Justice et le groupe du Rassemblement national. "Pour être crédible, chassez de vos rangs les 'Gudards', les identitaires, les nazillons, les racistes, les antisémites", a lancé Eric Dupond-Moretti, interrogé par la députée Michèle Martinez sur "la barbarie qui se déchaîne dans notre pays".

"Vous préférez opposer la France rurale et tranquille, catholique et blanche, à la France des cités, la France des Mohamed, des Mouloud et des Rachid. Je pense aux Français qui vivent dans les cités et qui ne méritent pas de lire sur les murs : 'Mort aux arabes' (...) Nos frères juifs ont peur. Nos frères musulmans ont peur aussi. Vos propos sont incendiaires et ils amènent dans la rue les militants de l'ultradroite", a poursuivi le ministre de la Justice, provoquant le départ des députés du RN de l'hémicycle.

"Indigne d'un ministre de la République"

Estimant la réponse "injurière", le Rassemblement national va déposer devant la Cour de justice de la République une plainte contre Eric Dupond-Moretti, a annoncé Marine Le Pen.

"Il a une fois de plus perdu les pédales. Il est probablement stressé par son agenda judiciaire, le verdict de la Cour de justice de la République, mais cela n'explique pas tout."

Laure Lavalette, porte-parole du RN

à franceinfo

"Il ne peut pas parler comme ça de la sorte du Rassemblement national. Les députés sont élus, Marine Le Pen, c'est plus de 13 millions d'électeurs au deuxième tour de la présidentielle, fustige Laure Lavalette. Il y a une légitimité et parler d'une telle façon est totalement indigne d'un ministre de la République."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.