Paca : si Jean-Marie Le Pen se présente aux régionales, le FN investira un candidat contre lui

Marine Le Pen l'a annoncé au "Figaro", mercredi.

Le président d\'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, le 29 mars 2015 à Carpentras (Vaucluse).
Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, le 29 mars 2015 à Carpentras (Vaucluse). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

La rupture est bel et bien consommée entre Marine Le Pen et son père. Dans un entretien au Figaro (article payant), paru mercredi 8 avril, la présidente du Front national indique que le parti présentera un candidat contre lui si Jean-Marie Le Pen se présentait aux élections régionales de décembre.

Dans ce cas de figure, Marion Maréchal-Le Pen, pressentie pour devenir tête de liste dans la région Paca, "ne risque-t-elle pas de refuser une concurrence avec son grand-père ?", demande le quotidien. "Peut-être", répond Marine Le Pen. "Dans ce cas, quelqu'un d'autre le fera. Les gens de qualité ne manquent pas. Une fois encore : le Front national ne peut pas être pris en otage".

Une attitude "suicidaire"

Dans cette interview, la présidente du FN répète son "incompréhension face à la multiplication récidiviste de ses provocations". Elle évoque une attitude "suicidaire" et "incompréhensible". Quant à la réunion du bureau politique du parti, qui devrait trancher le 17 avril prochain sur le sort à réserver au président d'honneur de la formation, sa fille indique qu'elle souhaite que ses membres se prononcent lors d'un vote à main levée. "Affronter cette situation n'est pas facile, mais diriger la France ne l'est pas non plus", lâche-t-elle.