Marion Maréchal-Le Pen : "un Trump en femme, en jeune et en français"

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Nathalie Saint-Cricq analyse la teneur et la portée de l'intervention de Marion Maréchal-Le Pen ce jeudi 22 février devant les conservateurs américains.

Marion Maréchal-Le Pen a pris la parole à Washington (États-Unis) ce jeudi 22 février à l'occasion du grand rendez-vous des conservateurs américains. Est-ce un évènement politique ? "Pour quelqu'un qui ne devait pas parler de politique, elle nous a presque dévoilé un quasi programme présidentiel à base d'anti-européanisme, de dénonciation forcenée de l'islam, de conservatisme sociétal, avec une ode à la famille et à la liberté. Il n'y a peut-être pas grand monde dans la salle, mais j'ai eu l'impression d'assister à la naissance d'une sorte d'OVNI politique. Elle se revendique de Trump, mais un Trump en femme, en jeune et en français", commente Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Pied de nez à Marine Le Pen et Laurent Wauquiez

Faut-il y voir une déclaration de guerre ou un pied de nez à Marine Le Pen ? "Probablement les deux, même si c'est involontaire. Parce que son diagnostique est le même que celui d'Emmanuel Macron : les vieux partis sont balayés et il faut renouveler. Involontairement ou pas, elle ringardise, elle périme sérieusement Marine Le Pen en la renvoyant à la façon de faire une politique à la papa. Mais il n'y a pas que Marine Le Pen qui devrait s'inquiéter, il y a également Laurent Wauquiez. Parce que dans le genre conservateur, identitaire et droite décomplexée, à mon avis il a du souci à se faire", analyse la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marion Maréchal-Le Pen le 4 février 2017 à Lyon.
Marion Maréchal-Le Pen le 4 février 2017 à Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP)