Marine Le Pen : vers une reconsidération de l'euro ?

Marine Le Pen s'est rendue à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône ce dimanche 30 avril. Ses prises de position sur l'euro semblent avoir changé après son accord avec Nicolas Dupont-Aignan.

FRANCE 3

Pour Marine Le Pen, la sortie de l'euro ne serait plus une priorité absolue. À Gardanne (Bouches-du-Rhône) ce dimanche 30 avril, la candidate estime pourtant que sa position sur l'euro est très claire. "Cela fait assez longtemps que je réclame la transformation de la monnaie unique vers la monnaie commune. Par conséquent il n'y a là aucune contradiction. Oui, je pense qu'on peut parfaitement garder l'euro comme monnaie commune", ajoute Marine Le Pen.

Deux monnaies dont l'euro

Concrètement, il y aurait donc deux monnaies : une monnaie nationale pour les achats quotidiens, et l'euro qui serait conservé pour les échanges internationaux et pour les entreprises. Les conditions de son accord avec Nicolas Dupont-Aignan mettent en veilleuse la sortie de l'euro. Pourtant, tout au long de sa campagne, c'était bien l'une des mesures phares de son programme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, le 24 avril 2017 sur le plateau de france 2.
Marine Le Pen, le 24 avril 2017 sur le plateau de france 2. (PATRICK KOVARIK / AFP)