Marine Le Pen : son père "ne doit plus parler au nom du FN"

Alors que le bureau exécutif du FN doit statuer sur le sort de Jean-Marie Le Pen le 4 mai, dimanche 3, la présidente du parti a nettement pris position contre son président d'honneur.

France 2

Lundi 4 mai, le bureau exécutif du Front national doit statuer sur le sort de Jean-Marie Le Pen. Mais dès dimanche matin, Marine Le Pen a donné une direction claire. "Je pense qu'il ne doit plus pouvoir parler au nom du Front national", a-t-elle déclaré à propos de son père au micro d'Europe 1. Puis elle a ajouté : "Les propos qu'il tient sont totalement contraires à la ligne politique du Front national." En cause, ses récentes sorties concernant les chambres à gaz et Pétain, mais aussi ses provocations du 1er-Mai.

Quelles sanctions possibles ?

"Si c'est une suspension temporaire, c'est facile. Si c'est une exclusion, c'est plus compliqué, parce qu'il y a des conditions statutaires", analyse Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite.

Son titre de président d'honneur du FN peut-il ou non lui être enlevé ? Fondateur du parti frontiste, Jean-Marie Le Pen reste un symbole pour de nombreux militants, qui ne souhaitent pas son exclusion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, le 3 mai 2015 sur Europe 1.
Marine Le Pen, le 3 mai 2015 sur Europe 1. (MAXPPP)