Les 4 Vérités - Nicolas Bay : "Ceux qui sont partis combattre dans les rangs de l'EI doivent assumer leur choix"

Le vice-président du Front national, Nicolas Bay, était l'invité des 4 Vérités ce jeudi 2 novembre.

Jeff Wittenberg recevait en plateau ce jeudi 2 novembre Nicolas Bay. Le vice-président du Front national est revenu sur l'attentat de New York qui a fait huit victimes mardi 31 octobre, et notamment sur la déclaration de Donald Trump qui demande à ce que l'auteur de l'attaque soit condamné à mort.

"Il a demandé, il n'a pas voulu faire justice lui-même. C'est assez logique que le président des États-Unis demande à ce que la condamnation la plus lourde qui existe dans le Code pénal américain soit appliquée contre un terroriste islamiste", défend en plateau Nicolas Bay.

Rapatrier les enfants

Une vingtaine de familles françaises ont demandé à Emmanuel Macron de rapatrier leurs proches, engagés auprès de Daesh, pour qu'ils soient jugés. Interrogé à ce sujet, Nicolas Bay s'est dit contre cette initiative.

"Ils savent qu'ils risquent peut-être la peine de mort s'ils sont jugés en Syrie ou en Irak. Je crois que ceux qui sont partis combattre dans les rangs de l'État islamique doivent assumer leur choix", souligne en plateau le vice-président du FN. En revanche, concernant les enfants de combattants, "s'ils sont de nationalité française, il faut qu'ils puissent revenir sur le territoire national, mais il faut aussi que ceux qui constituent un danger soient immédiatement mis hors d'état de nuire".

Nicolas Bay
Nicolas Bay (FR2)