"Le président de la République a lui-même rajouté du bordel au bordel", juge Sébastien Chenu

Le porte-parole du Rassemblement national, invité de franceinfo vendredi, a estimé qu'Emmanuel Macron, n'avait "plus de cap". 

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, a commenté, vendredi 7 septembre sur franceinfo, le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro sur la rentrée d'Emmanuel Macron, publié jeudi. Elle est jugée mauvaise par près de trois quarts des Français. "On a vu ce bazar inouï qu'était la rentrée", a réagi le député RN du Nord. 

"Emmanuel Macron et sa majorité n'avaient ni programme, ni conviction, ni vision. Ils nous ont vendu une sorte de pragmatisme à l'emporte-pièce pendant la campagne électorale. Et aujourd'hui, à la moindre difficulté, à la moindre affaire (...), ils sombrent, a poursuivi Sébastien Chenu. Il faut bien dire que le président de la République a lui-même rajouté, passez-moi l’expression, du bordel au bordel." Selon le député  du Rassemblement national, "le peuple ramène celui qui a été arrogant à sa juste place".  

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, invité de franceinfo le 7 septembre
Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national, invité de franceinfo le 7 septembre (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)