Cet article date de plus de trois ans.

Le député José Evrard quitte le FN pour les Patriotes : "Je ne me reconnais plus dans le discours de Madame Le Pen"

José Evrard a annoncé qu'il rejoignait le mouvement fondé par Florian Philippot. L'élu du Pas-de-Calais, qui accuse le Front national d'avoir changé de ligne politique, devient ainsi le premier député des Patriotes à l'Assemblée nationale. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
José Evrard (à droite) et Florian Philippot (à gauche), lors d'une conférence de presse, le 27 novembre 2017. (SEVERINE COURBE / MAXPPP)

Le mouvement des Patriotes, fondé et présidé par Florian Philippot depuis son départ du Front national en septembre dernier, va avoir son premier député à l'Assemblée nationale. José Evrard, élu dans le Pas-de-Calais, a décidé de quitter le FN qu'il avait rejoint en 2013, après plus de 40 ans passés au sein du Parti communiste.  "Aujourd'hui, je ne me reconnais plus dans le discours de Madame Le Pen", s'est-il justifié.

J'ai toujours milité contre l'Europe et je crois que de ce point de vue, rejoindre le combat des Patriotes, qui persistent sur cette ligne-là, c'est quelque chose qui n'est pas nouveau pour moi, c'est une continuité.

José Evrard

à franceinfo

Élu en juin sous les couleurs du FN, le député de la 3e circonscription du Pas-de-Calais accuse son ancien parti d'avoir changé de ligne politique. "Le Parti communiste a abandonné ce combat contre l'Europe depuis quelques années, le FN l'abandonne, a expliqué José Evrard. À un moment donné, si moi j'ai mené ce combat en tant que témoin vivant du désastre européen dans notre bassin minier, il est normal que je poursuive ce combat avec Florian [Philippot]."

Le Front national l'accuse de trahir les électeurs

José Evrard assure que Marine Le Pen a tenté de l'appeler mais il dit ne pas avoir répondu. Sa décision a été vivement critiquée par Sébastien Chenu, le coordinateur des députés du groupe Front national à l'Assemblée. "M. Evrard, avec ce départ, trahit les électeurs du bassin minier qui avaient évidemment voté davantage pour le Front national que pour son seul nom !", est-il écrit dans un communiqué publié sur le site du FN.

De son côté, Florian Philippot se félicite que José Evrard soit la "voix" des Patriotes à l'Assemblée nationale. Le patron du mouvement va désormais demander une audience au Premier ministre dans le cadre des consultations sur le mode de scrutin pour les prochaines élections européennes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.