Chez les Le Pen, le doberman de Jean-Marie a dévoré une chatte bengalaise de Marine

Selon "L'Express", l'incident a entraîné le départ de la présidente du FN du domaine familial de Montretout, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Le président d\'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, dans son ancien bureau de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 3 octobre 2012.
Le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, dans son ancien bureau de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 3 octobre 2012. (GELEBART/20 MINUTES/SIPA)

On connaissait les tensions entre Marine Le Pen et son père, moins celles entre leurs animaux. Une chatte bengalaise de la présidente du Front national a été tuée par un doberman de son père, indique, mardi 30 septembre, le site de L'ExpressL'incident, qui a "affecté" Marine Le Pen, s'est déroulé dans son domicile de Montretout, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), où continuent de vivre les chiens de Jean-Marie Le Pen. Pourtant, ce dernier résiderait depuis peu à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

La mort de la chatte "a servi de détonateur" pour le déménagement de Marine Le Pen, qui "pensait depuis longtemps" à quitter le domaine familial, précise le site de l'hebdomadaire. La chef de file frontiste a ainsi acheté une propriété à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines), où elle pourra organiser des réceptions.

Marion Maréchal-Le Pen prend sa suite

Marine Le Pen sera remplacée à Montretout par sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, qui louait jusque-là un appartement à Paris. La jeune députée, qui a accouché il y a peu, y vivra avec son époux.