"La Provence" lance une enquête interne après un floutage du visage du sénateur RN Stéphane Ravier dans un article

Il s'agirait du fait d'un salarié, qui sera convoqué pour s'expliquer lundi, selon la direction du journal.

Le sénateur RN Stéphane Ravier, le 10 mai 2017, à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône).
Le sénateur RN Stéphane Ravier, le 10 mai 2017, à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)

Les raisons du floutage restent obscures. Le sénateur Rassemblement national de Marseille Stéphane Ravier a protesté, vendredi 16 août, après que le quotidien La Provence a publié une photo d'une procession du 15 août sur laquelle son visage, et uniquement le sien, a été flouté. "Ça vous prend souvent d'agir comme la Pravda de Staline ? Honte à vous !", s'est indigné l'élu.

Contacté samedi par l'AFP, le directeur départemental de La Provence, Guilhem Ricavy, a indiqué avoir appris les faits par un collaborateur du sénateur et avoir immédiatement "démarré une enquête". Il s'agirait du fait d'un salarié, qui sera convoqué pour s'expliquer lundi. Ce floutage ne semble "pas pouvoir se justifier journalistiquement" et "il ne s'agit en aucun cas d'une demande de la direction ou de la rédaction en chef" du journal. Après avoir éclairci les faits, le journal devrait publier une précision à ses lecteurs, a-t-il ajouté.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.