Jean-Marie Le Pen peut-il rester président d'honneur du FN ?

Marine Le Pen ne veut plus que son père s'exprime au nom du Front national. Une position ferme après un 1er-Mai raté. Les explications avec France 3.

France 3

Les provocations de Jean-Marie Le Pen, vendredi 1er mai, ne sont pas passées. Le président d'honneur du FN a d'abord déposé une gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc, avant de crier devant la sculpture un énigmatique "Jeanne, au secours". Puis c'est à la tribune qu'il s'est illustré. Il est venu se faire acclamer par la foule alors que sa fille Marine Le Pen allait commencer son discours.

Vers une exclusion ?

Dimanche 3 mai sur Europe 1, la présidente du FN a été sans équivoque. "Les derniers actes qui ont été les siens sont à mon avis inadmissibles. Je les ressens véritablement comme une malveillance à l'égard du Front national et à mon égard", a-t-elle déclaré. Puis elle a ajouté : "Il ne doit plus pouvoir parler au nom du Front national."

Lundi 4 mai, le bureau exécutif du parti doit se prononcer sur le sort de son fondateur. Suivra-t-il la direction donnée aujourd'hui par Marine Le Pen ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine, à la tribune de la place de l\'Opéra, à Paris, le 1er mai 2015.
Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine, à la tribune de la place de l'Opéra, à Paris, le 1er mai 2015. ( MAXPPP.)