Cet article date de plus d'un an.

Hausse des prix des carburants : "Il faut baisser la TVA sur l'énergie de 20 à 5,5%", affirme Marine Le Pen

Publié Mis à jour
"Il faut baisser la TVA sur l'énergie de 20 à 5,5%", affirme Marine Le Pen (RN)
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à la présidentielle de 2022, est l'invitée des "4 Vérités" de France 2, mardi 19 octobre.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire est favorable à un chèque carburant pour répondre à la hausse des prix de l'énergie. La candidate du Rassemblement national à la présidentielle, Marine Le Pen, invitée des "4 Vérités", mardi 19 octobre, estime que ce dispositif destiné aux "classes les plus modestes" sera "payé par les classes moyennes, qui elles-mêmes sont étouffées et ne s'en sortent plus". La candidate juge qu'il "faut baisser la TVA sur l'énergie, le carburant, le gaz, l'électricité, le fioul, de 20 à 5,5%".

"Ce sont des produits de première nécessité et cela fait tout de suite baisser un plein de gazole de 40 litres de huit euros", a-t-elle justifié. "Tant pis si certains qui n'en ont pas besoin en bénéficient", a-t-elle poursuivi. "L'important, c'est de considérer que se chauffer et circuler est une obligation pour les Français, il n'y a donc aucune raison que l'Etat perçoive 60% du prix du carburant à la pompe."

Le gouvernement a promis "d'ici la fin de la semaine" un dispositif "simple, juste et efficace" pour aider les Français face à la hausse des prix des carburants, a indiqué mardi son porte-parole Gabriel Attal. "Toutes les pistes sont sur la table", a-t-il assuré, mais le gouvernement privilégie "une aide directe ciblée sur les personnes qui ont besoin" à une baisse des taxes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.