Cet article date de plus de trois ans.

Extrême droite : une famille déchirée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Extrême droite : une famille déchirée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'extrême droite affiche une nouvelle fois ses divisions : Marine Le Pen poursuit son tour de France avec une étape à Laon (Aisne), tandis qu'au même moment, Florian Philippot lance officiellement son mouvement Les Patriotes, depuis Arras. 

Jour J pour Florian Philippot. L'ex-bras droit de Marine Le Pen lance officiellement son parti, Les Patriotes. Un pari osé, car le créneau souverainiste est déjà encombré. Premier discours cet après-midi. Objectif : montrer qu'il n'est pas seul. Florian Philippot revendique aujourd'hui environ 6 000 adhérents. Mais pas question pour Marine Le Pen de laisser le champ libre à son ancien numéro 2. Dans le cadre de sa tournée des fédérations, elle fait justement étape aujourd'hui dans les Hauts-de-France. 

Le test des élections européennes 

L'occasion de condamner avec virulence l'initiative de Florian Philippot. "Je pense que son mouvement n'existera pas, d'abord parce que je pense qu'il n'existe pas ce mouvement, et il n'existera pas plus demain", déclare-t-elle. "Florian Philippot n'est pas un leader politique. (...) Il n'a pas d'espace politique", a-t-elle ajouté. Une Marine Le Pen qui cogne sur Florian Philippot comme pour mieux s'imposer lors du prochain congrès du Front national dans un mois à Lille. Pour Florian Philippot, le véritable test sera en 2019 : les élections européennes.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.