Cet article date de plus de six ans.

Le Pen : Une "exclusion temporaire qui montre la porte de sortie"

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
FN/Le Pen : Une "exclusion temporaire [...] qui montre la porte de sortie"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Lundi 4 mai, Pascal Perrineau est invité sur le plateau du Grand soir 3. L'occasion de revenir sur l'affaire Le Pen dont le jugement du patriarche a été rendu en fin d'après-midi.

Invité sur le plateau du Grand soir 3, le politologue Pascal Perrineau revient sur le jugement du bureau exécutif de Front national vis-à-vis de Jean-Marie Le Pen rendu ce lundi 4 mai. Selon lui, il s'agit d'une "exclusion temporaire, mais qui montre la porte de sortie". "Ce lundi, il s'agit de la première étape. Le laps de temps relativement long qu'a mis le bureau exécutif pour rendre son jugement est significatif de la diversité d'opinion et du débat qui règne sur la question au sein du parti. Les dirigeants ne sont pas tous d'accord", selon lui.

Le pire ennemi de Marine Le Pen

Pascal Perrineau revient ensuite sur le caractère familial du parti. Jean-Marie Le Pen ne pourra pas être privé de ses mandats. "Il continuera donc à s'exprimer et peut-être même que dans l'adversité il va monter en grade et devenir le pire ennemi de sa fille", explique-t-il avant de faire un point sur une possible réaction de l'électorat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dérapage de Jean-Marie Le Pen

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.