Cet article date de plus de six ans.

Jean-Marie Le Pen provoque l'indignation au sein du Front national

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La rupture est consommée entre Jean-Marie et Marine Le Pen après les propos du patriarche publiés dans l'hebdomadaire "Rivarol". France 2 revient sur la crise au FN.

"Je n'ai jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître. On a été très sévère avec lui à la Libération". Ce sont les mots de trop, publiés mercredi 8 avril dans une interview accordée par Jean-Marie Le Pen au journal d'extrême droite Rivarol, les mots qui ont mené à la rupture avec sa fille Marine. "Je ne peux pas supporter qu'on fasse l'éloge du régime de Vichy", condamne Gilbert Collard, proche de Marine Le Pen.

Marine Le Pen s'oppose à la candidature de son père en PACA

Manuel Valls est aussi la cible du patriarche : "Valls est français depuis trente ans, moi, je suis français depuis mille ans. Quel est l'attachement réel de Valls à la France ?" Des propos jugés inacceptables par les ténors du parti, dont Marine Le Pen, qui déclare dans un communiqué de presse : "Jean-Marie Le Pen semble être entré dans une véritable spirale entre stratégie de la terre brûlée et suicide politique."

La présidente du FN a pris une première sanction : elle s'oppose à la candidature de son père en Provence-Alpes-Côtes d'Azur. Un bureau politique a été convoqué pour 17 avril prochain, lors duquel Jean-Marie Le Pen aura l'occasion de s'expliquer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.