Départementales : le FN remporte au moins 4 cantons dès le premier tour

D'après les premières estimations, le parti de Marine Le Pen devrait réaliser un score comparable à celui des élections européennes de 2014.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, vote pour les départementales, le 22 mars 2015, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).
La présidente du Front national, Marine Le Pen, vote pour les départementales, le 22 mars 2015, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). (DENIS CHARLET / AFP)

Porté par plusieurs sondages favorablesle Front national espérait être en tête au soir du premier tour des départementales. D'après les estimations Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions, le parti de Marine Le Pen arrive troisième (25%), dimanche 22 mars, derrière la droite (UMP/UDI/Divers droite, 36,4%) et le PS et ses alliés (PS/PRG/Divers gauche, 28%). Le rapport de force s'inverse si l'on ne compte que les listes soutenues par le PS (24% des voix).

>> Elections départementales 2015 : suivez les résultats en direct

D'autres estimations donnent cependant le Front national devant le PS avec 24,5% contre 19% (CSA), 26,3% contre 21,4% (Ifop). Un dernier sondage Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions publié vendredi plaçait également le FN deuxième à 29%, derrière la droite (34%), mais devant le PS et ses alliés (26%).

Une progression par rapport à 2011

Au siège du parti, les résultats ont été accueillis en silence, selon un journaliste du Monde.

"Sans implantation locale, le FN réussit l'exploit de dépasser largement dans une élection locale son score des européennes", s'est félicitée Marine Le Pen, dans une courte déclaration. Pourtant, par rapport à ce dernier scrutin de mai 2014, le FN réalise un score équivalent aux 24,85% réalisés il y a un an.

Des candidats FN élus dès le 1er tour à Fréjus, au Pontet...

Le parti d'extrême droite progresse cependant nettement par rapport aux élections cantonales de 2011. Au premier tour, le FN avait alors réalisé 15,21% des suffrages. Deux conseillers généraux FN avaient été élus. Parti le plus représenté cette année, avec des binômes dans 93% des cantons, le Front n'aura pas de difficultés à obtenir plus d'élus qu'en 2011.

Au soir du 1er tour, le FN compte déjà 4 binômes élus, selon des résultats définitifs transmis par les préfectures : Fréjus (Var), Le Pontet (Vaucluse), Eurville-Bienville (Haute-Marne) et Vic-sur-Aisne (Aisne).