Au Salon de l'agriculture, Manuel Valls dénonce le vote FN

Le Premier ministre socialiste a profité de son passage au Salon de l'agriculture pour condamner le vote pour le Front national, qui est selon lui un frein pour les agriculteurs français.

France 3

Il est venu voir les agriculteurs, mais aussi les électeurs. Au Salon de l'agriculture, à Paris, Manuel Valls a profité de sa visite lundi 23 février pour faire passer un message politique fort. "Les agriculteurs savent aussi ce qu'ils doivent aux pouvoirs publics, et plus particulièrement à l'Europe. Voter Front national, c'est détruire ce modèle européen qui a aussi soutenu l'agriculture française", a déclaré le Premier ministre.

Les agriculteurs votent peu à gauche

Alors que la majorité socialiste regarde avec inquiétude les résultats en hausse du parti de Marine Le Pen et apparaît divisée après l'épisode de la loi Macron, Manuel Valls a voulu attirer l'attention des agriculteurs, dont le vote est de plus en plus ancré à droite.
"Je pense d'ailleurs que ces valeurs de travail, de solidarité, de mérite, cette volonté de transmettre ce savoir-faire à la jeunesse, cette qualité que l'on ressent ici sont aux antipodes de ce qu'est l'extrême droite", a résumé Manuel Valls.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls, lundi 23 février 2015 au Salon de l\'agriculture, à Paris.
Manuel Valls, lundi 23 février 2015 au Salon de l'agriculture, à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)