Assemblée nationale : le député RN Grégoire de Fournas épinglé pour avoir promu son vin sur Twitter

Ce viticulteur girondin, déjà exclu temporairement après des propos racistes, a été recadré par le déontologue du Palais Bourbon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député RN Grégoire de Fournas à l'Assemblée nationale, le 28 juin 2022, à Paris. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

Le déontologue de l'Assemblée nationale a épinglé Grégoire de Fournas pour "manquement déontologique", jeudi 17 novembre, après que l'élu du Rassemblement national a fait la promotion de son vin sur son compte Twitter de député, a appris franceinfo de source parlementaire, confirmant une information de l'AFP.

"Nombreux sont ceux qui m'ont contacté pour me commander du vin", avait-il écrit mercredi, en mentionnant l'adresse d'un site de vente en ligne et en remerciant pour le "soutien". Le message a été supprimé depuis du compte de l'élu, qui avait été exclu pour 15 jours du palais Bourbon, début novembre, après ses propos racistes lancés en séance.

"Promotion d'un intérêt privé"

"Le député a fait la promotion d'un intérêt privé [l'entreprise viticole de ses parents dont il a été par ailleurs salarié] dans le cadre de sa fonction (le compte Twitter utilisé est le compte qu'il a fait référence dans sa fiche personnelle de député)", explique notre source, qui a pris connaissance des conclusions du déontologue.

Saisi par la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, le déontologue a écrit à Grégoire de Fournas pour l'informer de ce manquement et lui adresser des recommandations, dont celle de ne plus utiliser ce compte ou tout autre support arguant de sa qualité de député pour de telles activités commerciales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.