Présidentielle : quand un président sortant doit-il se représenter ?

Publié Mis à jour
Présidentielle : quand un président sortant doit-il se représenter ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
G.Daret, J.Boulesteix, A.Bouville, N.Leydier, M.Kassou - franceinfo
France Télévisions

À l’exception de François Hollande, tous les présidents sortants de la Ve république se sont représentés, avec des fortunes diverses.

Cinq présidents de la République ont fait le choix de se représenter devant les Français, chacun avec des stratégies différentes. La plus tardive a été celle du général de Gaulle en 1965. Il s’est lancé à seulement 31 jours du premier tour de l’élection présidentielle. Convaincu de sa future victoire, en mars 1981, Valéry Giscard d’Estaing a officialisé sa candidature à 55 jours du scrutin.

Une courte campagne réussie pour François Mitterrand

Pour ce qui est de François Mitterrand, il a lancé une campagne éclaire et victorieuse à 33 jours de l’échéance. Selon Guillaume Tabard, éditorialiste au Figaro, "la différence se joue entre les présidents qui terminent leur mandat en forme, notamment en forme dans les sondages, et ceux qui au contraire sont en difficulté". Cela a notamment été le cas de Jacques Chirac en 2002, annonçant sa candidature à 69 jours du vote. Il a été réélu, à l’inverse de Nicolas Sarkozy en 2012. Officiellement candidat à 67 jours du scrutin, il a finalement perdu au second tour contre François Hollande. Ce dernier est jusqu’ici le seul président à avoir renoncé à briguer un second mandat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.