VIDEO. Petites blagues, autodérision... François Hollande, le président des bons mots

Au cours de son quinquennat, le chef de l'Etat n'a pas renoncé à son sens de l'humour, quitte à parfois flirter avec les limites des convenances diplomatiques.

Il a multiplié les traits d'humour, au point d'être surnommé "Monsieur petites blagues". Durant les cinq années de son mandat présidentiel, qui touche à sa fin dimanche 14 mai, François Hollande s'est illustré à de nombreuses reprises par ses bons mots lors de visites de terrain ou de conférences de presse. Quitte à commettre quelques dérapages diplomatiques, comme lorsqu'il s'était amusé de voir Manuel Valls rentrer "sain et sauf" d'un déplacement en Algérie.

L'humour a pu lui permettre de passer certains messages délicats. En 2015, en visite en Chine, un pays où la liberté de la presse est limitée, il a présenté à ses interlocuteurs chinois des journalistes français comme étant "des journalistes qui, en France, ne disent que du bien du gouvernement".

"Gouverner, c'est pleuvoir"

D'une manière moins risquée, l'une des cibles principales des blagues du président a été sa propre personne. Adepte de l'autodérision, François Hollande a souvent plaisanté de sa tendance à attirer la pluie lors de ses déplacements. En visite au Maroc, en 2013, il a ainsi repris à son compte une citation selon laquelle "gouverner, c'est pleuvoir" (et non prévoir).

François Hollande sourit lors d\'une conférence de presse à l\'Elysée, le 1er décembre 2014, à Paris.
François Hollande sourit lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 1er décembre 2014, à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)