VIDEO. Mi-mandat de Hollande : la baisse du chômage, une promesse non tenue

François Hollande amorce jeudi 6 novembre la deuxième partie de son mandat. Entre les déclarations d’intentions, les décisions prises et les mauvais résultats, le chômage ne cesse de grimper. L’action du président ne porte toujours pas ses fruits.

France 2

Faire reculer le chômage : la promesse phare de François Hollande, martelée dès son élection. "J’ai fixé un objectif, inverser cette course du chômage avant la fin de l’année", déclarait notamment le président à Dijon le 12 mars 2013.

En mai 2012, lorsque François Hollande entre à l’Élysée, la France compte 2 922 100 demandeurs d’emploi. Pour inverser la tendance, le chef de l’État relance les contrats aidés. C’est un échec, le chômage ne cesse de grimper. "Nous n’avons pas réussi dans l’année 2013 à faire diminuer le chômage", reconnaît François Hollande au mois de janvier 2014.

Les chiffres du chômage sont encore plus mauvais début 2014. Le CICE, des baisses d’impôts pour les sociétés, est alors mis en place par le gouvernement. Une fois de plus, c’est un échec. "Ça empire, c’est de plus en plus dur dans le domaine de l’emploi", assure au micro de France 2 un citoyen français.

Le chômage poursuit sa flambée

De janvier 2014 à avril de la même année, le nombre de demandeurs d’emploi augmente encore. Devant des salariés de Michelin, François Hollande affirme alors le 18 avril 2014 à Clermont-Ferrand n’avoir "aucune raison d’être candidat" si le chômage ne baisse pas d’ici 2017.

"Depuis deux ans, la croissance tourne autour de zéro. On sait qu’avec des taux de croissance aussi faibles, les entreprises ne recommencent pas à embaucher, et même licencient", explique l’économiste Éric Heyer au micro de France 2.

Le chômage poursuit sa flambée. En septembre dernier, la France comptait ainsi 3 432 100 demandeurs d’emploi. Si le gouvernement espère une inversion de la courbe avant l’été 2015, Bruxelles n’y croit pas vraiment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République François Hollande à Dijon (Côte-d\'Or), le 26 octobre 2014.
Le président de la République François Hollande à Dijon (Côte-d'Or), le 26 octobre 2014. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)