VIDEO. Hollande sera le candidat unique de la gauche "s'il infléchit davantage sa ligne", selon Placé

Le président du groupe écologiste au Sénat estime que le chef de l'Etat pourrait être "assez naturellement le candidat de toute la gauche et des écologistes" pour 2017. 

FRANCE INFO

Jean-Vincent Placé se situe plus que jamais dans la majorité qui soutient le chef de l'Etat. Le président du groupe écologiste au Sénat a estimé, vendredi 5 juin sur France Info, que François Hollande pourrait "assez naturellement [être] le candidat de toute la gauche et des écologistes". Toutefois, il pose des conditions à son soutien au président socialiste. 

"On est très, très divisés, à gauche et [au sein des] écologistes. On est dans une situation très dure par rapport à la montée du Front national. Je suis très surpris de voir, notamment parmi les jeunes responsables socialos et écologistes, le peu de dimension d'intégration du risque Front national. Il y a là un problème de maturité historique et politique", a expliqué Jean-Vincent Placé au journaliste qui lui demandait s'il fallait une candidature d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en 2017.

"S'il infléchit sa ligne écologique et sociale…"

"C'est vrai que face au Front national, face à Nicolas Sarkozy qui est incontestablement habile, qui rassemble son camp, les Républicains, avec un apport d'évidence avec les centristes de l'UDI (...), nous, nous sommes très divisés et je pense qu'il faut aller vers l'unité et le rassemblement", a poursuivi le sénateur de l'Essonne.

"Si le président de la République infléchit davantage sa ligne écologique et sociale, il sera assez naturellement le candidat de toute la gauche et des écologistes", a conclu Jean-Vincent Placé, partisan d'un retour d'EELV au sein du gouvernement.

Le sénateur EELV Jean-Vincent Placé à l\'Assemblée nationale, le 4 avril 2015.
Le sénateur EELV Jean-Vincent Placé à l'Assemblée nationale, le 4 avril 2015. (BERTRAND GUAY / AFP)