VIDEO. François Hollande : "Je ne laisserai pas la France être abîmée, c'est le combat d'une vie"

Dans un long discours aux allures de candidature sur le thème de "La démocratie face au terrorisme", le président de la République s'est posé en défenseur du rassemblement des Français.

franceinfo

Un pas vers la candidature ?  Dans un long discours salle Wagram à Paris sur le thème de "La démocratie face au terrorisme" aux accents régaliens, François Hollande s'est posé jeudi en défenseur de l'Etat de droit face au terrorisme. Il n'a pas ménagé ses attaques contre la droite, en particulier Nicolas Sarkozy.

Il se présente comme le défenseur de l'unité, face à ceux qui cherchent à diviser les Français. Une attaque directe contre la droite. "Je ne me détournerai pas de cet objectif, je l'ai ressenti, plus qu'aucun, autre cette exigence : être unis. Je ne laisserai pas la France être abîmée, réduite, voir ses libertés mutilées, mises en cause, son Etat de droit contesté, son éducation réduite et sa culture amputée, c'est le combat d'une vie", a-t-il martelé le chef de l'Etat.

Les proches du chef de l'Etat avaient prévenu que cette intervention servirait à marquer le retour de François Hollande dans la mêlée politique. Celle-ci survient peu après les candidatures à gauche de plusieurs anciens ministres qui affichent leurs ambitions présidentielles.

François Hollande prononce un discours salle Wagram à Paris, le 8 septembre 2016, sur le thème de \"La démocratie face au terrorisme\".
François Hollande prononce un discours salle Wagram à Paris, le 8 septembre 2016, sur le thème de "La démocratie face au terrorisme". (CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP)