VIDEO. Élections en Grèce : François Hollande joue la carte de la synthèse

Le président de la République veut continuer à aider la Grèce, mais affirme que les engagements pris par le pays doivent être tenus.

FRANCE 2

François Hollande s'est exprimé sur la victoire du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives grecques, le 25 janvier.
"Le président français veut jouer la carte de la médiation, de la synthèse, un concept cher à François Hollande", rapporte Jeff Wittenberg, journaliste de France 2 en direct de l'Élysée. Il veut faire "la synthèse entre l'intransigeance allemande sur la dette grecque (François Hollande doit rencontrer Angela Merkel dans quelques jours et abordera sans doute le sujet avec elle) et  les nouvelles prétentions de la Grèce. François Hollande a invité le nouveau Premier ministre grec à venir le rencontrer à Paris."

Solidarité et responsabilité

"Le président a fixé deux principes. D'une part, la solidarité : il faut continuer à aider la Grèce. D'autre part, la responsabilité, il a dit que les engagements qui ont été pris doivent être tenus. Une façon de chercher un compromis qui sera difficile à trouver", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois Hollande le 6 février 2014 au siège du site vente-privee.com, à La Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Francois Hollande le 6 février 2014 au siège du site vente-privee.com, à La Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (ETIENNE LAURENT / AFP)