Secret défense : "À l'Élysée, on assume totalement"

La journaliste Maryse Burgot, en direct de l'Élysée, fait le point sur la polémique après les attaques de Nicolas Sarkozy qui accuse François Hollande d'avoir violé le secret défense.

Voir la vidéo
France 2

Après les révélations de François Hollande sur les assassinats ciblés, l'opposition accuse le chef de l'État d'avoir violé le secret défense. "À l'Élysée, on assume totalement. Oui, François Hollande estime qu'il faut éliminer les terroristes, les poursuivre partout où ils sont. Il n'y a donc aucun problème à admettre l'existence d'assassinats ciblés", explique la journaliste de France 2 Maryse Burgot, en direct du palais de l'Élysée (Paris).

Portrait flatteur ?

"Au palais, on va même jusqu'à remercier la droite pour cette polémique parce qu'elle permettrait de dresser le portrait flatteur d'un François Hollande chef de guerre et protecteur des Français", poursuit la journaliste avant d'indiquer qu'il reste deux problèmes de tailles : d'abord François Hollande donne des détails sur des opérations qui traditionnellement sont tenues secrètes et par ailleurs il y a la forme. "Il parle dans un livre de confidences, quasiment sur un coin de table, or ce sujet sérieux, voire sensible, méritait sans doute mieux que cela", conclut Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande le 28 octobre 2016, devant le Conseil economique, social et environnemental à Paris.
François Hollande le 28 octobre 2016, devant le Conseil economique, social et environnemental à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)