Pour huit Français sur dix, François Hollande n'a pas tenu sa promesse à la jeunesse

La jeunesse était l'une des priorités affichées de François Hollande, pendant sa campagne pour l'élection présidentielle de 2012.

Des manifestants défilent contre la loi Travail, à Toulouse, le 9 avril 2016.
Des manifestants défilent contre la loi Travail, à Toulouse, le 9 avril 2016. (MAXIME REYNIE / CITIZENSIDE / AFP)

Lycées bloqués, universités en grève contre la loi Travail, Nuit debout… La jeunesse française exprime sa colère depuis plusieurs semaines. Le président l'aurait-il oubliée ? Plus de huit Français sur dix considèrent que François Hollande n'a en tout cas pas tenu sa promesse à la jeunesse, selon un sondage Odoxa pour iTélé, publié vendredi 15 avril.

A la question "durant sa campagne en 2012, François Hollande avait promis de faire de la jeunesse une priorité de son action. Avez-vous le sentiment qu'il a tenu parole ?", 43% des personnes interrogées répondent "non, pas du tout", et 41% "non plutôt pas". En revanche, ils sont 2% à dire "oui, tout à fait", et 14% "oui plutôt".

Pessimisme quant à la fin du quinquennat

Par ailleurs, les Français affichent un très fort pessimisme pour la fin du quinquennat, 81% d'entre eux affirmant que la situation économique ne s'améliorera pas, 86% pronostiquant que la courbe du chômage ne s'inversera pas, et 89% estimant que François Hollande ne parviendra pas à retrouver la confiance des Français. Toutefois, pour près de la moitié des Français (47%) c'est d'abord le contexte économique international qui est responsable de la situation économique et sociale actuelle de la France.

Sondage réalisé en ligne, les 14 et 15 avril, auprès d'un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). L'émission télévisée "Dialogues Citoyens" avec François Hollande, a eu lieu le 14 au soir.