Cet article date de plus de six ans.

Les jeunes, sacrifiés des politiques économiques de ces dernières années

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

François Lenglet revient, sur le plateau du 20 Heures de France 2, sur les annonces de François Hollande pour l'emploi et l'accompagnement économique des jeunes.

François Hollande a annoncé, ce dimanche 19 avril, des mesures pour encourager et soutenir le travail des jeunes. Ces derniers sont, selon François Lenglet, sacrifiés depuis des années par les différentes politiques économiques.

"Pour la première fois. de l'histoire de notre pays, le taux de pauvreté des jeunes, c'est-à-dire les 15-24 ans, est plus important que celui de toutes les autres classes d'âge du pays", expose François Lenglet. Pour cela, il évoque deux raisons : "D'abord, les transferts de la protection sociale vont en priorité vers les seniors avec le système de retraite et l'assurance maladie. L'autre élément, c'est le chômage des jeunes, qui est plus de deux fois supérieur à celui de la moyenne nationale", poursuit le journaliste, qui ajoute qu'"un jeune sur deux est soit en intérim, soit en contrat court, alors que la proportion n'est que de un sur dix pour les 25-50 ans".

Des annonces "dans le bon sens"

"Si François Holande n’a pas infléchi la tendance lourde à l’œuvre depuis une vingtaine d’année", les mesures qu'il annonce "vont dans le bon sens. Elles ne feront pas en elles-mêmes baisser le chômage des jeunes. Ce qu’il faudrait pour cela, c’est de la croissance économique. Mais elles permettront aux jeunes de mieux profiter de la reprise lorsqu’elle se produira."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers François Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.