La Syrie au centre de la visite de Vladimir Poutine

Le président russe était de passage à Paris pour un sommet sur l'Ukraine. Mais le conflit syrien était au coeur des discussions.

FRANCE 2

Vladimir Poutine était invité à l'Élysée ce vendredi 2 octobre. Au coeur des discussions : l'Ukraine et le conflit syrien, source de discorde entre Paris et Moscou.
Le président russe a fait un retour en grâce à l'Élysée : accueil courtois, poignée de main cordiale et sourires appuyés, François Hollande a même lancé un "bienvenue président Vladimir". Initialement, ce rendez-vous était un sommet intégralement consacré à l'Ukraine avec Angela Merkel et le président ukrainien, mais dès son arrivée, Vladimir Poutine s'est immédiatement enfermé avec François Hollande pendant plus d'une heure pour parler de la Syrie et de la coalition pour combattre l'État islamique.

Poutine réaffirme sa position

À l'abri des caméras, les deux hommes ont confronté leurs positions sur le départ de Bachar al-Assad, et sur les cibles des bombardements russes. Vladimir Poutine a redit que le départ du président syrien n'était pas une priorité et qu'à ses yeux il n'y avait en Syrie ni opposition démocratique identifiée, ni islamistes modérés. Le président russe n'est pas venu négocier sa ligne sur la Syrie, mais juste la réaffirmer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine est accueilli par François Hollande au palais de l\'Elysée à Paris, le 2 octobre 2015.
Vladimir Poutine est accueilli par François Hollande au palais de l'Elysée à Paris, le 2 octobre 2015. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)