Hollande : "Face à Sarkozy, n'importe quel candidat de gauche sera élu"

Dans "Le stage est fini", la journaliste du "Monde" François Fressoz publie quelques confidences du chef de l'Etat. 

Le président de la République, François Hollande, à l\'Elysée le 3 septembre 2015.
Le président de la République, François Hollande, à l'Elysée le 3 septembre 2015. (BENOIT TESSIER / REUTERS)

François Hollande va-t-il redoubler son quinquennat ? Dans Le stage est fini (Albin Michel), dont le JDD.fr publie des extraits jeudi 3 septembre, la journaliste du Monde Françoise Fressoz retrace les épisodes marquants de la présidence Hollande, qui a réellement commencé, selon elle, après les attentats de Charlie.

Fait rare, la journaliste a recueilli les confidences du président lui-même, qui dresse un début d'inventaire sur son quinquennat. Et se projette au-delà. François Hollande espère ainsi que la gauche affrontera Nicolas Sarkozy en 2017.

"Si nous avons échoué, Valls ne peut gagner"

"Sarkozy mobilise très bien son camp, mais il est le candidat le moins rassembleur du pays", confie-t-il dans le livre. Selon ses pronostics, "n'importe quel candidat de gauche qui se présentera face à lui sera élu". 

Quitte à ce que ce soit Manuel Valls ? "Si nous avons échoué, Valls ne peut pas gagner. L'idée qu'on peut gagner en ayant échoué, ce n'est pas possible", explique le président, dont la cote de popularité reste deux fois moins élevée que celle de son Premier ministre.