François Hollande : un renoncement après une semaine difficile

François Hollande a renoncé à se représenter à la présidentielle hier, jeudi 1er décembre, avant de partir pour Abu Dhabi. Retour sur la semaine folle qui a précédé cette annonce.

France 3

François Hollande est dans son costume présidentiel à Abu Dhabi (Émirats arabes unis), loin du tumulte de la politique nationale. Pour l'exécutif, c'est l'épilogue d'une longue semaine. Tout commence dimanche dernier, quand Manuel Valls met la pression sur le Président dans une interview au JDD. "Je m'y prépare. (...) Je suis prêt. Je prendrai ma décision en conscience (...) C'est une question de jours", a-t-il déclaré. La polémique enfle, on frôle la crise de régime.

Éviter la crise institutionnelle

Lundi, les deux hommes se rencontrent. Que se sont dit les deux hommes ? Les informations n'ont pas filtré. Manuel Valls rentre dans le rang et nie qu'il y ait une crise institutionnelle devant l'Assemblée nationale mardi. Mercredi, à la sortie du Conseil des ministres, François Hollande et Manuel Valls échangent une poignée de main assumée, la crise semble désamorcée. Hier, jeudi soir, à 20 heures, il annonce en direct le choix que l'on connaît.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors du lancement du plan interministériel \"bien-être et santé des jeunes\", le 29 novembre 2016 au palais de l\'Eysée à Paris.
François Hollande lors du lancement du plan interministériel "bien-être et santé des jeunes", le 29 novembre 2016 au palais de l'Eysée à Paris. (IAN LANGSDON / AFP)