Michel Dumoret : "François Hollande a surtout voulu parler à son électorat"

L'intervention du chef de l'État dans "Dialogues citoyens" sur France 2 a-t-elle été convaincante ? Réponse avec Michel Dumoret, le chef du service politique de France 3.

FRANCE 3

Si les politiques n'ont en majorité pas été convaincus par la prestation de François Hollande, Michel Dumoret, le chef du service politique de France 3, affirme que le président de la République s'est avant tout adressé aux électeurs : "Il a eu plutôt un discours à gauche, il a voulu surtout parler à son électorat. Un électorat qui doute de sa politique mais qui sera déterminant en 2017 au cas où".

 

"Rassurer la jeunesse"

Le chef de l'État qui a confirmé que la loi Travail passerait a voulu également rassurer la jeunesse qui avait été érigée comme l'une des priorités de son quinquennat. "Il a voulu aussi rassurer la jeunesse en rappelant ce qui avait déjà été fait. Il a voulu donner de la cohérence à son action", affirme Michel Dumoret. Mais le chef du service politique tempère : il y a "un décalage entre l'optimisme affiché du chef de l'Etat et le ressenti des Français". Un François Hollande dont la cote de popularité est toujours au plus bas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Françios Hollande, invité de \"Dialogues citoyens\", sur France 2, le 14 avril 2016.
Le président Françios Hollande, invité de "Dialogues citoyens", sur France 2, le 14 avril 2016. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)