François Hollande souhaite une augmentation du budget de la Défense

À quatre mois de la fin de son mandat, François Hollande a présenté ses voeux aux armées. Il préconise une augmentation du budget de la Défense.

FRANCE 3

Un aigle chasseur de drones et ces fameux 2%. François Hollande ne s’y trompe pas, c’est bien ce qu’on retient de ses vœux aux armées. 2% de la richesse nationale allouée à la Défense, c’est le cap que le chef de l’État fixe à son successeur. "Nous sommes aujourd’hui au-dessus de 1,8%. Nous devons aller vers 2%", a déclaré le chef de l'État. 2%, soit huit milliards d’euros supplémentaires, c’est ce que demande avec insistance le plus haut gradé de l’armée.

"On ne gagne pas une guerre sans effort de guerre"

Bousculant les codes habituels, le général de Villiers avait réclamé récemment par voie de presse des moyens adaptés à la lutte antiterroriste : "on ne gagne pas une guerre sans effort de guerre". Face au surcroit d’opérations extérieures en Afrique, Syrie, Irak et intérieures avec Sentinelle, poursuivre l’entraînement de haut niveau s’avère délicat. Adopter les 2% répondrait en partie aux attentes d’une armée sursollicitée et respecterait un des engagements pris par les pays membres de l’Otan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande s\'adresse aux soldats français à Bagdad (Irak), le 2 janvier 2017.
Le président François Hollande s'adresse aux soldats français à Bagdad (Irak), le 2 janvier 2017. (CHRISTOPHE ENA / AFP)