Élysée : les présidents face aux Français

Après trois débats avec des maires, Emmanuel Macron a échangé, jeudi 24 janvier, avec des citoyens. Ce n'est pas la première fois, sous la Ve République, qu'un président choisit d'entrer en relation directe avec les Français.

FRANCE 3

Le 1er février 1977, le président Valéry Giscard d'Estaing débat à l'Élysée avec une soixantaine de Français triés sur le volet. À l'époque, le président commence à baisser dans les sondages. Il inaugure alors un nouveau concept avec ce débat direct. L'exercice séduit et depuis, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande ont eu recours à ce lien direct avec les Français. Le 14 avril 2005, Jacques Chirac défend devant une centaine de jeunes le "oui" à la Constitution européenne. Ce sera un échec cuisant.

Une démarche inédite

Jeudi 24 janvier, Emmanuel Macron a franchi un pas en s'invitant à l'improviste parmi des Français en plein débat, dans la Drôme. "C'est quelque chose qui est inédit et qui, pour la société, est très sain parce qu'il y a des demandes qui existent, des insatisfactions légitimes", selon l'éditorialiste Alain Duhamel. Une formule que le chef de l'État pourrait être tenté de renouveller dans les semaines à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après avoir rencontré une trentaine d\'élus d\'Auvergne-Rhône-Alpes, Emmanuel Macron s\'est invité à un débat citoyen à Bourg-de-Péage (Drôme), le 24 janvier 2019.
Après avoir rencontré une trentaine d'élus d'Auvergne-Rhône-Alpes, Emmanuel Macron s'est invité à un débat citoyen à Bourg-de-Péage (Drôme), le 24 janvier 2019. (EMMANUEL FOUDROT / AFP)