DIRECT. République et laïcité : regardez le discours de Hollande sur l'école

Mesures de lutte contre le terrorisme annoncées par le Premier ministre et discours du président de la République sur l'école : l'exécutif mène mercredi une journée consacrée aux "leçons" à tirer des attentats. 

François Hollande le 19 janvier à l\'occasion du 70e anniversaire de l\'Agence France-Presse à Paris
François Hollande le 19 janvier à l'occasion du 70e anniversaire de l'Agence France-Presse à Paris (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que la journée devait être centrée sur la sécurité, François Hollande y a ajouté ses vœux au monde éducatif, mercredi 21 janvier, depuis le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à Paris.    

Le président doit notamment revenir sur les incidents qui se sont produits dans plusieurs établissements lors des hommages aux victimes des attentats, écornant l'image d'un pays tout entier. Des élèves ont perturbé les minutes de silence, certains affichant même leur soutien aux jihadistes auteurs des crimes.

Au-delà de la sécurité, l'exécutif veut étendre les leçons à tirer des attentats à l'ensemble de la société : école, jeunesse, "quartiers"… Cette problématique sera d'ailleurs au centre de la réunion bimensuelle du gouvernement, jeudi 22 janvier à Matignon. Des mesures liées à l'école seront annoncées dans la foulée par la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HOLLANDE

23h28 : Si vous avez raté les vœux du président aux acteurs de l'Education, en voici un extrait. "La laïcité, c'est la liberté de conscience", a notamment déclaré le chef de l'Etat, lors d'un discours largement axé autour des attentats récents et leurs conséquences.

(FRANCE 2 et FRANCE 3)

18h45 : "L'école doit être un sanctuaire de civilité, un lieu d'exercice pratique des valeurs, au premier rang desquelles le respect, la politesse, et d'abord le respect et la politesse à l'égard du maître." C'est ce que François Hollande a déclaré cet après-midi à la Sorbonne. Voici un extrait de son discours prononcé pour ses vœux à l'enseignement.


(FRANCE 2 et FRANCE 3)

17h43 : "Ce plan sera mis en œuvre de manière rapide. Il y aura des Assises de l'école avant la fin de l'année scolaire."

François Hollande vient à bout de son discours en Sorbonne. "Vous êtes les serviteurs de la République et du savoir", conclut-il.

17h32 : Mais les règlements intérieurs évoquent déjà l'obligation de laïcité et sont déjà signés par les familles en début d'année ! Enfoncerait-on des portes ouvertes ?

17h30 : "Cette capacité à faire partager les valeurs de la République doit figurer dans les concours de recrutement."

François Hollande insiste sur la capacité des futurs enseignants à "transmettre" les grands principes républicains. Vous pouvez suivre son discours ici.

17h33 : "Je souhaite que le 9 décembre, journée de la laïcité, soit célébré dans tous les établissements."

Le président cite Jean Zay, ministre de l'Education nationale de 1936 à 1939, souhaitant que l'école reste un "asile inviolable où les querelles des hommes ne pénètrent pas".

17h27 : "Tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l'autorité du professeur fera l'objet d'un signalement au chef d'établissement. Aucun incident ne sera laissé sans suite."

François Hollande estime que le renforcement des valeurs républicaines passe par le respect de l'autorité des enseignants.

17h25 : "Il ne saurait y avoir de transmission des valeurs sans un renforcement des maîtres et de leur autorité."

Le chef de l'Etat estime que "l'école doit être un sanctuaire de civilité", avec "un respect et une politesse à l'égard du maître". Les parents devront "signer des documents" pour s'engager à respecter le règlement intérieur et la charte de la laïcité.

17h23 : "Les religions n'ont pas leur place dans l'école, ce qui n'empêche pas que les élèves aient un enseignement laïc du fait religieux."

Le président annonce également un futur "enseignement aux médias" dès la rentrée prochaine, "pour que chaque élève puisse comprendre ce qu'est une information ou pas une information, une rumeur, un bruit, une malfaisance". Il veut développer "l'esprit critique" des élèves.

17h20 : "Un plan d'action va être élaboré, proposant des actions immédiates et d'autres dans la durée, pour assurer la transmission aux élèves des valeurs républicaines."

François Hollande annonce que tous les élèves, de l'élémentaire au lycée, suivront un apprentissage sur les concepts de "respect des droits, entraide, solidarité, participation à la vie démocratique, citoyenneté, laïcité".

17h18 : "Je veux ouvrir aujourd'hui, devant vous, l'acte 2 de la refondation de l'école."

François Hollande rappelle que la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, travaille actuellement "à faire que notre école puisse être au rendez-vous de la Nation, être un facteur de cohésion", après les attaques terroristes.

17h13 : "Priorité a été donnée à l'Education parce que priorité doit être donnée à la lutte contre les inégalités."

Le chef de l'Etat poursuit ses vœux au monde éducatif. Il revient notamment sur la réforme des rythmes scolaires, la réforme de l'éducation prioritaire et l'évolution du mode d'évaluation et de redoublement des élèves. Il rappelle aussi les efforts menés contre le décrochage scolaire.

16h59 : "L'école ne peut à elle seule résoudre tous les maux de la société. Mais les espoirs qu'on place dans l'école, je les partage."

François Hollande appelle à "une grande ambition" pour l'école, car "tant de choses se jouent dès les premières années de la vie" et car "les déterminismes peuvent parfois devenir fatalité".

17h03 : "Il y a eu des incidents et nous ne devons ni les amplifier, ni les sous-estimer."

François Hollande appelle à distinguer "l'insouciance" de l'enfance, qui a pu conduire à des incidents dans les établissements scolaires, et la "violence" des adultes, qu'il faut "réprimer".

17h03 : "Tous les Français ont vu ces événements, les plus jeunes aussi. Il vous a été demandé, une fois encore, vous, personnels de l'enseignement, d'être en première ligne, d'expliquer, ce que nous-mêmes, en tant qu'adultes, pouvions avoir du mal à comprendre."

François Hollande revient sur les réactions, parfois de "déni" et de "provocation", dans les établissements scolaires après les attaques terroristes.

16h54 : "Il est des circonstances où l'importance de l'école apparaît encore plus décisive. C'est ce que nous vivons aujourd'hui."

Le président est à la Sorbonne pour présenter ses vœux au monde éducatif et adresser "un message de confiance à l'égard de l'ensemble des personnels de l'école". Suivez son discours ici.

16h34 : François Hollande doit prononcer ses vœux au monde éducatif, en Sorbonne, à Paris, dans les minutes qui viennent. Le président doit notamment revenir sur les incidents qui se sont produits dans plusieurs établissements lors des hommages aux victimes des attentats. Vous pourrez suivre son discours en direct sur francetv info.