Cet article date de plus de sept ans.

Pas de hausse de la TVA et pas d'augmentation d'impôts pour les plus aisés, promet Hollande

Le président a assuré que les mesures fiscales en faveur des plus modestes seront financées par deux milliards d'économies et non par une augmentation d'impôts.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande lors de sa quatrième conférence de presse présidentielle à l'Elysée, le 18 septembre 2014. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Les plus hauts revenus peuvent dormir tranquille. Lors de sa conférence de presse à l'Elysée, jeudi 18 septembre, François Hollande a assuré que la suppression de la première tranche d'impot sur le revenu ne donnerait pas lieu à une augmentation pour les contribuables les plus aisés. Il n'y aura "ni de baisse, ni de hausse", a-t-il précisé.

"Il ne s'agit pas de prendre aux uns pour permettre l'allègement des autres", a expliqué le président de la République alors qu'il était interrogé sur une éventuelle hausse d'ici à la fin de son quinquennat, en 2017. Il a ainsi précisé les annonces fiscales effectuées par Manuel Valls, mardi. Le Premier ministre a indiqué que la première tranche de l'impôt sur le revenu serait supprimée, ce qui permettrait une baisse d'impôts en 2015 pour "six millions de ménages"

Deux milliards d'économies supplémentaires

Le président a, par ailleurs, assuré qu'il "n'y aura pas de hausse de la TVA". Les mesures fiscales en faveur des plus modestes seront financées par deux milliards d'économies supplémentaires, a-t-il détaillé. 

FRANCE TELEVISIONS

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Conférence de presse de Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.