Les engagements de François Hollande

En direct de l'Élysée, Anne Bourse fait le point sur les déclarations du président de la République lors de sa conférence de presse de rentrée.

France 3

François Hollande répondait aux questions des journalistes, ce lundi 7 septembre à l'Élysée, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée.

Sur la crise des migrants, le chef de l'État a annoncé que la France accueillerait 24 000 réfugiés. "Au mois de juin, François Hollande était opposé à cette idée de quotas, mais face à la crise, François Hollande et Angela Merkel ont proposé un mécanisme d'accueil obligatoire", rapporte Anne Bourse.

La conférence de presse a été largement dominée par les questions internationales, avec notamment le conflit syrien.

Remobiliser la gauche avant les régionales

À trois mois des régionales qui s'annoncent périlleuses pour la gauche, François Hollande veut mobiliser son propre camp. "Il a répété que la durée légale du travail ne chargerait pas. Il a aussi confirmé la baisse des impôts de 2 milliards pour environ 8 millions de foyers", détaille la journaliste de France 3 avant d'ajouter que "le président a exprimé un seul regret : ne pas avoir assez expliqué sa politique économique aux Français au début de son quinquennat".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, François Hollande, lors d\'une conférence de presse à l\'Elysée, le 7 septembre 2015.
Le président de la République, François Hollande, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 7 septembre 2015. ( MAXPPP)