Cet article date de plus de dix ans.

François Hollande sous la mer dans le "Terrible"

Le président François Hollande s'est rendu mercredi à bord du sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible, en plongée au large de la Bretagne, a annoncé l'Elysée.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sous-marin "le Terrible" (JEAN-PAUL BARBIER / AFP)

Le président François Hollande s'est rendu mercredi à bord du sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible, en plongée au large de la Bretagne, a annoncé l'Elysée.

Le chef de l'Etat "s'est rendu aujourd'hui (mercredi), en tant que chef des Armées, au large de la Bretagne, auprès de l'équipage du sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible, avant son retour de patrouille", a affirmé la présidence dans un communiqué.

"Par sa présence, il a souhaité réaffirmer l'attachement de la France à la force de dissuasion. Il a salué l'engagement et le professionnalisme des personnels qui se dévouent pour la réalisation de cette mission", a ajouté l'Elysée.

La présidence de la République a souligné que c'était "la première fois depuis près de quarante ans qu'un chef de l'Etat se trouv(ait) à bord d'un sous-marin nucléaire en plongée".

La dernière épopée de ce type remontait à 1974 avec Valéry Giscard d'Estaing.

Le Terrible a été présenté le 21 mars 2008 à Cherbourg par le président Nicolas Sarkozy et lancé le lendemain. Sa mise en service actif a eu lieu fin septembre 2010. Il rejoignait ainsi la Force océanique stratégique, basée à l'Ile Longue chargée d'assurer la permanence de la dissuasion française.

L'équipage comprend une centaine d'hommes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.