Cet article date de plus de neuf ans.

François Hollande creuse l’écart

Au premier tour de la présidentielle, le député de Corrèze dominerait plus largement que Martine Aubry, Nicolas Sarkozy. Avec Hollande, Aubry ou Royal pour porter les couleurs socialistes, Marine Le Pen serait absente du second tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande avant la primaire du PS (AFP)

Au premier tour de la présidentielle, le député de Corrèze dominerait plus largement que Martine Aubry, Nicolas Sarkozy. Avec Hollande, Aubry ou Royal pour porter les couleurs socialistes, Marine Le Pen serait absente du second tour.

Si le premier tour de la présidentielle avait lieu demain, le candidat socialiste le mieux placé face à Nicolas Sarkozy serait plus que jamais François Hollande.

Avec 30% des voix (+1 point) contre 22% pour l'actuel chef de l'Etat, le député de Corrèze réaliserait un meilleur score que Martine Aubry (27%, en recul de 2 points), qui ne battrait Nicolas Sarkzoy que de 4 points (23%).

François Hollande était au coude à coude avec Martine Aubry il y a encore deux mois : l'été et l'Université de La Rochelle semblent avoir profité au Corrézien. 

Avec 19% des voix et malgré sa progression de 2 points, Ségolène Royal reste distancée et ne parviendrait pas à dominer le président sortant (23%).

A l'extrême-droite, statu quo pour Marine Le Pen. La présidente du Front national arriverait troisième au premier tour quelque soit le cas de figure, avec 17 à 18% des voix.

Au centre, l'écart se resserre entre François Bayrou et Jean-Louis Borloo : 6% pour le président du MoDem (+1 point), 7% pour celui du Parti radical (-1 point).

Enfin Eva Joly ne convainc pas : la candidate Europe Ecologie-Les Verts plafonne à 6% face à Martine Aubry, et dévisse de 2,5 points (5%) face à François Hollande.

Tels sont les principaux enseignements de la quatrième vague du baromètre Ipsos-Logica Business Consulting, réalisée les 2 et 3 septembre par téléphone auprès de 963 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, pour Le Monde, France Inter, France Info, France 2 et France 3. Une tendance que confirmait hier un sondage de l'institut LH2.

 

Une lecture de ce sondage par Guillaume Daret ce mardi matin sur France 2

Voir la video

 

Brice Teinturier, Directeur général d'Ipsos analyse la solidification du score de François Hollande

Voir la video

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.