Pour la première fois, un sondage donne François Fillon éliminé au premier tour de l'élection présidentielle

Selon les hypothèses, le candidat des Républicains perd entre 5 et 6 points dans les intentions de vote par rapport à début janvier, avant l'affaire Penelope Fillon.

François Fillon participe à une réunion de l\'Electronic Business Group, le 31 janvier 2017, à Paris. 
François Fillon participe à une réunion de l'Electronic Business Group, le 31 janvier 2017, à Paris.  (MAXPPP)

Dans la tourmente à cause de l'affaire Penelope Fillon, François Fillon en paie le prix dans les sondages. Dans un sondage de l'institut Elabe, publié mercredi 1er février par Les Echos (article payant) et Radio Classique, il est éliminé au premier tour, une première dans un sondage depuis sa désignation comme le candidat des Républicains. Il a perdu entre 5 et 6 points dans les intentions de vote depuis le précédent sondage Elabe, début janvier.

Dans les deux scénarios testés, avec ou sans candidature de François Bayrou, François Fillon (19 ou 20%) compte 3 à 5 points de retard sur Emmanuel Macron (22 ou 25%) au premier tour, 7 sur Marine Le Pen (26 ou 27%), et n'a que 3 points d'avance sur Benoît Hamon (16 ou 17%).

Le candidat socialiste, qui n'était début janvier qu'un outsider de la primaire de la gauche, a gagné, selon les scénarios, 10 ou 11 points en un mois, et réalise l'autre percée de ce sondage. Il distance nettement Jean-Luc Mélenchon (10%) et Yannick Jadot (1%).

* Enquête réalisée par internet, les 30 et 31 janvier 2017, auprès d'un échantillon de 1 053 personnes, selon la méthode des quotas.