François Fillon, prix de la personnalité politique de l'année du "Trombinoscope", malgré le scandale

La remise du prix, jeudi soir, survient en pleine affaire Fillon, mais elle ne sera pas annulée. Explications.

François Fillon quittant le Salon des entrepreneurs, le 1er février 2017 à Paris.
François Fillon quittant le Salon des entrepreneurs, le 1er février 2017 à Paris. (MAXPPP)

Hasard du calendrier, François Fillon doit se voir décerner le prix de la personnalité politique de l'année, jeudi 2 février au soir à Paris, alors qu'il est accusé d'avoir fait profiter son épouse Penelope et deux de ses enfants d'emplois fictifs présumés, très bien rémunérés. La 25e cérémonie des prix du Trombinoscope, qui récompense "l'action et le professionnalisme de personnalités politiques", va donc se tenir cette année en pleine affaire Fillon.

"Ce n'est pas évident", reconnaît François-Xavier d'Aillières, éditeur du Trombinoscope, contacté par franceinfo. "Mais on ne va pas changer de lauréat du jour au lendemain. Il n'y a pas de 'Plan B'", glisse-t-il, dans une allusion aux débats qui agitent Les Républicains sur l'opportunité ou non de trouver un candidat de remplacement à François Fillon.

"On assume"

"Les prix qui sont remis en février récompensent les personnalités politiques qui ont marqué l'année écoulée. Le jury se prononce sur les faits marquants de 2016 et pas sur ceux de début 2017", argumente l'éditeur du Trombinoscope. "Le jury de journalistes politiques, présidé par Arlette Chabot, s'est réuni à la fin de l'année 2016. Le jury a choisi. On assume."

Dans un communiqué, Le Trombinoscope justifie le choix de l'ex-Premier ministre : "Après une carrière en constante progression depuis son élection à l'Assemblée nationale en 1981, François Fillon s'installe dans la posture de l'éternel second. Jusqu'à sa victoire à la primaire de la droite et du centre." Et il liste trois raisons à cette ascension de François Fillon : "la conversion au travail, la conversion au libéralisme et enfin, la conversion identitaire".

Fillon absent de la cérémonie

Le jury du Trombinoscope s'évite toutefois un embarras plus grand. Le lauréat ne sera pas présent à la cérémonie, puisqu'il tiendra au même moment un meeting à Charleville-Mézières (Ardennes). L'un de ses proches, Bruno Retailleau, recevra le prix à sa place, indique l'éditeur de cet annuaire du monde politique hexagonal.