Certains députés ont-ils trouvé comment contourner la loi sur la moralisation de la vie publique ?

Dans le cadre de la loi sur la moralisation de la vie publique, à partir du 15 décembre prochain, les parlementaires ne pourront plus employer un proche.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avant, François Fillon pouvait embaucher sa femme comme assistante parlementaire en toute légalité. Mais ce ne sera plus possible à partir du 15 décembre prochain. Parce que désormais, la loi sur la moralisation de la vie publique, votée en août dernier, punit cette pratique de 45 000 euros d'amende et trois ans d'emprisonnement.

Des embauches croisées

Et si deux députés de la République en marche avaient trouvé la parade en mettant en place un système d'embauches croisées ? Christophe Arend, député LREM de Moselle, a embauché Charlie Trisse, la fille de Nicole Trisse, elle-même députée du même département. D'ailleurs, sur Twitter, Christophe Arend ne cache pas leur amitié.
Bertrand Sorre, élu LREM de la Manche, emploie quant à lui Maryll Vignal, fille de Patrick Vignal, député En Marche de l'Hérault. Avant, la jeune femme travaillait pour son père. Bertrand Sorre nie pourtant tout lien d'amitié avec Patrick Vignal. Et cela ne concerne pas seulement les députés de la majorité. Selon une enquête du monde réalisée en février dernier, un député sur six emploie un proche comme collaborateur.

Séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 26 septembre 2017.
Séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 26 septembre 2017. (MAXPPP)