Affaire Penelope Fillon : la justice ouvre une enquête

Selon le Canard Enchaîné, Penelope Fillon a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son époux. La question est de savoir si elle a réellement effectué un travail pour François Fillon.

France 3

Cela devait être une belle journée, celle de la réconciliation avec Alain Juppé. Mais à son arrivée à Bordeaux, François Fillon est pressé de répondre aux accusations du Canard enchaîné, qui affirme que son épouse a bénéficié d'un emploi fictif : "Je vois que la séquence des boules puantes est ouverte (...) Je voudrais simplement dire que je suis scandalisé par le mépris et par la misogynie de cet article. Parce que c'est mon épouse, elle n'aurait pas le droit de travailler ?" a déclaré le candidat Les Républicains au micro de France 3. En pleine tourmente, il faut serrer les rangs et Alain Juppé vole au secours de son rival à la primaire : "Un parlementaire peut employer son conjoint comme attaché parlementaire".

500 000 euros entre 1998 et 2007

Penelope Fillon a donc été salariée en tant qu'assistante parlementaire de son mari alors député, puis de son successeur à l'assemblée. Et selon le Canard enchaîné, elle aurait touché pour cela près de 500 000 euros pendant huit ans, entre 1998 et 2007. Embaucher un proche n'est pas illégal, mais certains soupçonnent un emploi fictif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 13 juin 2008, François Fillon et Penelope Fillon participent à un dîner à l\'Elysée
Le 13 juin 2008, François Fillon et Penelope Fillon participent à un dîner à l'Elysée (MAXPPP)