Affaire Fillon : un agenda très chargé pour le candidat malgré le climat

Pour afficher sa solidité en pleine tempête judiciaire et médiatique, François Fillon continue sa campagne.

France 2

Pour le moment, pas de réaction officielle du parti Les Républicains après l'émission d'Envoyé spécial sur France 2, jeudi 2 février, au cours de laquelle Penelope Fillon expliquait n'avoir jamais été l'assistante de son mari. "François Fillon devait partir au Liban et en Irak ce week-end, mais la séquence a été annulée il y a deux jours pour permettre au candidat de se recentrer sur la France", explique Julien Gasparutto, devant le QG du parti.

Des voix s'élèvent dans son camp

Résultat, mardi 7 février, il se rendra à Troyes (Aube) dans la ville de François Baroin. Mercredi, il sera en Ile-de-France, avant de décoller pour l'île de La Réunion vendredi. "Un agenda très chargé, preuve que le candidat n'a aucune intention de renoncer. Il a d'ailleurs participé ce vendredi matin à une séance photos pour son affiche de campagne", ajoute le journaliste, précisant que des voix commençaient cependant à s'élever à droite pour lui demander de se retirer.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, candidat à la présidentielle, participe à un meeting à Charleville-Mézières (Ardennes), le 2 février 2017.
François Fillon, candidat à la présidentielle, participe à un meeting à Charleville-Mézières (Ardennes), le 2 février 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)