Affaire Bruno Le Roux : François Fillon et Marine Le Pen gênés

France 2 est allée recueillir les réactions des candidats à la présidentielle. Chez Les Républicains, la gêne est palpable.

FRANCE 2

Le cas Bruno Le Roux serait-il avant tout gênant pour François Fillon ? Alors que le ministre de l'Intérieur a démissionné en moins de 24 heures, on ne se bouscule pas pour réagir ce mardi soir dans l'entourage du candidat Les Républicains. Et ce mardi matin, le coordinateur de la campagne de François Fillon marchait sur des oeufs.

Marine Le Pen aussi gênée

Bruno Le Roux aurait-il pris la décision qui s'imposait à François Fillon ? Pour son porte-parole, les deux affaires ne sont pas comparables. Gênée aussi, Marine Le Pen. Lundi soir à son QG, la candidate refusait de commenter l'affaire Le Roux. À gauche, on prend moins de précautions. En déplacement à Bruxelles (Belgique), Benoît Hamon appelait dès cet après-midi à la démission de Bruno Le Roux. Dans chaque camp, on reconnaît que les pratiques d'hier ne sont aujourd'hui plus tolérées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fillon le Pen
Fillon le Pen (AFP)