REPLAY. Présidentielle : revivez le meeting de François Fillon à Paris

Le candidat Les Républicains à la présidentielle a tenu dimanche un meeting à la porte de Versailles.

FRANCOIS FILLON / YOUTUBE
Ce qu'il faut savoir

A quatorze jours du premier tour, le candidat de la droite à l'élection présidentielle intensifie sa campagne. François Fillon a organisé, dimanche 9 avril, à Paris, un meeting* que vous avez pu suivre en direct sur franceinfo à partir de 15 heures.

 18 000 personnes selon les organisateurs. Plusieurs ténors du parti ont pris la parole quelques minutes (François Baroin, Bruno Retailleau, Jean-Pierre Raffarin, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet…). François Fillon s'est exprimé ensuite. 

C'était le troisième grand rendez-vous de François Fillon après les meetings de la porte de la Villette, le 29 janvier, et celui du Trocadéro, le 5 mars. Pour l'équipe de campagne du candidat, distancé par Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans les intentions de vote pour le premier tour, "cette dernière phase de la campagne va être absolument essentielle et déterminante"

A égalité avec Jean-Luc Mélenchon dans les sondages. Le candidat de la droite était talonné par le candidat de la France insoumise depuis plusieurs semaines. Un sondage BVA daté de vendredi les donne désormais à égalité, à 19% des intentions de vote, quatre points derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tous deux crédités de 23%. 

Images fournies par l'équipe de campagne du candidat.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

22h43 : Selon un journaliste de Quotidien, le vigile qui a agressé une équipe du Petit Journal au meeting de François Fillon est en garde à vue ce soir.

22h30 : "Les Français sont perdus mais au dernier moment, la raison l'emportera". Au meeting de François Fillon, notre journaliste Margaux Duguet a rencontré des militants persuadés que leur candidat va l'emporter. Reportage.




(MUSTAFA YALCIN / AFP)

21h59 : "Comme Charles de Gaulle, François Mitterrand, ou encore de nos jours Henri Guaino, Jean-Pierre Chevènement, ou Nicolas Dupont-Aignan, je considère que la France et la République étaient à Londres pendant l'occupation, et que le régime de Vichy n'était pas la France."





Dans un communiqué, Marine Le Pen tente de se justifier après ses propos sur le Vel d'hiv. Cette position "n'exonère en rien la responsabilité effective et personnelle des Français qui ont participé à l'ignoble rafle du Vel d'Hiv et à toutes les atrocités commises pendant cette période", précise-t-elle.

21h36 : Dans la droite ligne des lettres de menace de mort pour des journalistes et magistrats. Les militants de Mr Fillon se sentent autorisés à agresser des journalistes puisque Mr Fillon les a désigné comme responsable de sa situation.Ce manque de responsabilité pour un candidat à la présidence de la république inquiète.

21h36 : C'est Fillon qui souffle sur la braise à chaque meeting. En insultant les journalistes et en se montrant comme un persécuté. Il faut que la justice tranche et qu'elle soit impitoyable à son égard.

21h36 : Les soutiens de Fillon deviennent-ils agressifs ? Pourtant c'est lui qui se moque d'eux pas le reste de la population. Qu'ils retournent la responsabilité de leurs problèmes vers celui qui en est l'origine au lieu de s'énerver sur tout le monde!

21h36 : L'agression de deux équipes de télévision en marge du meeting de François Fillon vous fait réagir dans les commentaires.

21h30 : Bonsoir @Berenice. Ne vous énervez pas, le replay du meeting de François Fillon est là (et celui de Jean-Luc Mélenchon ici).

21h30 : On peut voir en replay le rassemblement Mélenchon et impossible de voir celui de Fillon !!! Une erreur ???

20h32 : L'autre équipe de télévision agressée au meeting de François Fillon est celle du Petit journal de Canal+, rapporte Le Lab.

20h25 : Le Crif n'a pas tardé à réagir aux propos de Marine Le Pen sur le Vel d'hiv. "Par ces propos, Marine Le Pen s'inscrit dans la tradition vichyste et collaborationniste de son père", estime le Conseil représentation des institutions juives de France.

20h12 : Ambiance au meeting de François Fillon. Un journaliste de Quotidien a été giflé par un militant.

19h48 : "D'aucuns avaient oublié que Marine Le Pen est la fille de Jean-Marie Le Pen. Ils n'ont pas changé (...) C'est une faute grave."




Sur BFMTV, Emmanuel Macron a réagi à la déclaration de Marine Le Pen sur le Vel d'Hiv.

19h38 : Lors de son meeting consacré à l'international, à Marseille, Jean-Luc Mélenchon a notamment évoqué le sort des migrants morts en Méditerranée. Il a fait respecter une minute de silence en leur honneur. En voici les images.

(FRANCEINFO)

19h25 : "Benoît Hamon, ce n'est pas le Parti socialiste. C'est le représentant de La Belle Alliance qui a été désigné dans le cadre de la primaire. Il est membre du PS, mais le Parti socialiste heureusement, c'est plus que ça."




Sur France 3 Bourgogne, Rebsamen a pris ses distances avec Benoît Hamon, le candidat de son parti. Il a répété qu'il ne voterait pas forcément pour lui le 23 avril.

19h08 : Jean-Luc Mélenchon a réuni, selon son équipe, 70 000 personnes à Marseille cet après-midi. Nous avons sélectionné trois séquences marquantes de ce meeting, dont ce moment où le candidat a fait cesser les "Mélenchon président" qui s'élevaient de la foule.




(FRANCEINFO)

18h47 : Pas d'amalgame, mais seulement quand ça l'arrange... Il est terrifiant que cette dame soit si haut dans les sondages malgré les bêtises qu'elle profère ! Le "ras le bol" des Français ne doit pas justifier de cautionner le culte de l'ignorance et du relativisme chauvin...

18h47 : Ben voyons : juste un point de DETAIL... tel père, telle fille ...!

18h47 : Infecte à votre âge de nier les vérités . Tel votre père avec les chambres à gaz .

18h47 : Cette déclaration de Marine Le Pen sur le Vel d'hiv vous fait réagir dans les commentaires.

18h43 : La responsabilité de la France et de sa police avait été reconnue en 1995 par Jacques Chirac dans un discours célèbre. "La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable", avait-il lancé. Vous pouvez le retrouver en intégralité sur le site du Figaro.

18h40 : Une déclaration polémique qui lui a rapidement valu quelques critiques.

18h39 : "Je pense que la France n'est pas responsable du Vel d'Hiv (...) Je pense que de manière générale, plus généralement d'ailleurs, s'il y a des responsables, c'est ceux qui étaient au pouvoir à l'époque, ce n'est pas LA France. Ce n'est pas LA France."




Invitée du Grand Jury, la candidate frontiste a fait une déclaration polémique sur la rafle du Vel d'Hiv en 1942 à Paris, au cours de laquelle plus de 13 000 juifs avaient été arrêtés.

18h19 : @Romain : Ce sondage a été réalisé en ligne, du 5 au 7 avril, auprès d'un échantillon de 1 515 personnes de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas.

18h19 : Peut-on connaître la taille de l'échantillon statistique utilisé dans cette étude ? Est-il aussi précis que l'enquête du CEVIPOF ? Merci

18h05 : Dans cette étude Kantar Sofres-Onepoint pour LCI, RTL et Le Figaro, le candidat de la France Insoumise est crédité de 18% des voix, contre 17% pour le candidat Les Républicains. Marine Le Pen et Emmanuel Macron font toujours la course en tête, avec 24%.

18h03 : Pour la première fois, un sondage place Jean-Luc Mélenchon à la troisième place, devant François Fillon.

17h57 : "Je ne vous demande pas de m'aimer, je vous demande de me soutenir."




François Fillon, qui vient de terminer son discours, s'est adressé aux électeurs qui hésiteraient à voter pour lui en raison des affaires.

17h52 : Dans son discours, François Fillon a modifié discrètement l'une de ses propositions phares. "Je veux dire à nos agents publics que la réduction des effectifs ne se fera pas contre eux (...) l'augmentation du temps de travail se répercutera sur leur salaire", a-t-il déclaré. Jusqu'ici, le candidat LR n'avait pas donné de telles assurances, parlant de 39 heures payées 37.

17h32 : Vous êtes nombreux à vous offusquer dans les commentaires d'une prétendue absence de traitement du meeting de Jean-Luc Mélenchon à Marseille. Pour rappel, nous avons suivi et diffusé son discours, terminé depuis presque deux heures. Le replay est accessible ici.

17h20 : "L'usage en Syrie d'armes chimiques est un crime qui ne doit pas rester impuni. La France doit être la première à exiger au Conseil de sécurité la vérité et des sanctions exemplaires contre ceux qui l'ont commis."

François Fillon évoque la Syrie, mais se garde bien de prononcer le nom de Bachar Al-Assad.

16h50 : Comment se fait-il @Svelanya que vous ayez manqué notre direct, consacré un peu plus tôt dans l'après-midi, au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Marseille ? Vous faisiez la sieste au soleil ? Le voici.

16h52 : Comment se fait-il que vous proposiez de suivre en direct le meeting de François Fillon et pas celui de Jean-Luc Mélenchon ?

16h47 : "La France d'Emmanuel Macron, c'est la France de maintenant. L'alternance, c'est nous."

16h46 : "Je sens cette force qui va et s’accroît, qui monte en puissance et qui n'attend que de stupéfier les faiseurs d'opinion."

16h43 : François Fillon commence son discours à Paris. Vous pouvez l'écouter en direct sur notre site.

16h43 : @Alina : Il n'y en a pas de beaucoup et ce n'est pas anormal. Comme l'explique Marianne, la loi interdit aux instituts de sondage de publier des hypothèses de second tour qui ne se baseraient pas sur une analyse du premier tour. Et comme les sondages récents ne donnent plus le candidat Les Républicains qualifié pour le second tour, il n'est pas testé face à Marine Le Pen. Mais ce duel est tout de même testé dans le rolling Opinion Way (Fillon 57%, Le Pen 43%).

16h33 : Bonjour, je cherche vainement un sondage très récent sur les intentions de vote au 2e tour dans le cas Fillon / Le Pen. Quel est le dernier en date ?