Soupçons d'emploi fictif : François et Penelope Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel

L'ancien député suppléant de François Fillon, Marc Joulaud est également renvoyé devant le tribunal dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs dont aurait bénéficié Penelope Fillon.

François et Pénélope Fillon, le 20 mars 2017, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). 
François et Pénélope Fillon, le 20 mars 2017, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).  (PATRICK KOVARIK / AFP)

Nouveau rebondissement dans l'affaire Fillon. Les juges du pôle financier de Paris ont ordonné le renvoi des époux Fillon devant le tribunal correctionnel, a appris, mardi 23 avril, franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information du journal Le Monde.

Trois personnes concernées

François Fillon est renvoyé pour "détournement de fonds publics", "recel de détournement de fonds publics", "abus de biens sociaux" et "manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique". Penelope Fillon est, elle, renvoyée devant le tribunal pour "complicité" ainsi que "recel de détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux".

L'ancien député suppléant de François Fillon, Marc Joulaud est également renvoyé devant le tribunal. Il devra répondre de l’accusation de détournement de fonds publics. Ils sont renvoyés dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs dont aurait bénéficié Penelope Fillon.